Le 10 décembre dernier, plus de 150 Asniérois étaient réunis pour notre 5ème atelier de construction du projet municipal sur le thème « Priorité à votre sécurité et à votre tranquillité ».

Retour sur les principales propositions issues de cet atelier organisé par  Alexandre BRUGÈRE, candidat aux élections municipales, avec la participation de Laurent NUÑEZ, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, et ancien Directeur général de la Sécurité Intérieure (DGSI).

+ Assurer la tranquillité des Asniérois en luttant fermement contre les incivilités, véritable délinquance du quotidien. Cela implique de rendre notre Police Municipale plus proche des habitants. Concrètement, cela se traduirait par :

> La « sectorisation » de la Police Municipale, c’est-à-dire son organisation en brigades par quartier ;
> L’application du principe de tolérance zéro, avec une sanction au premier manquement, et du principe pollueur / payeur par la facturation à l'auteur de la dégradation de la remise en état de l’espace public ;
> La création d’une police de l’environnement dotée d’un pouvoir de verbalisation car sécurité et propreté sont liées ;
> Une campagne de sensibilisation massive des Asniérois aux risques encourus.

+ Créer un vrai partenariat entre la Ville et l'État en matière de sécurité afin de disposer de tous les moyens nécessaires pour lutter efficacement contre la délinquance. Cela passe par la mise en place de :

> Un Conseil de Sécurité hebdomadaire,  présidé par le Maire, pour assurer une parfaite coordination et  répartition des rôles entre les Polices Nationale et Municipale ;
> Un Conseil Judiciaire Trimestriel, entre le Maire et le Parquet, pour faire avancer les dossiers les plus sensibles.

+ Renforcer les moyens humains et matériels de la Police Municipale avec un objectif de (1 caméra / 600 habitants) contre une centaine aujourd’hui et 85 agents de police municipale (1 agent / 1000 habitants) contre une soixantaine aujourd’hui.
+ Lutter contre les violences faites aux femmes. Cela appelle une meilleure information des Asniérois sur les dispositifs d’aide et prise en charge existants, la formation des agents municipaux à cet enjeu spécifique et une solution d’hébergement d’urgence pour les victimes. Un(e) élu(e) sera spécifiquement en charge de suivre le sujet.
+ Être transparents sur les chiffres relatifs à votre sécurité. Une fois anonymisées, les données recueillies par la Police Municipale (délits observés et sanctions appliquées) seront rendues publiques. Sur cette base, nous proposons aux Asniérois une cartographie par quartier.
+ Assumer une vraie politique de prévention de la délinquance, ce qui implique de reconstituer un service de médiation mais aussi de convoquer dans le bureau du Maire les mineurs auteurs d’actes de délinquance.